Lyon Prospective reçoit le père Plessy

Lyon Prospective

Lyon Prospective recevait ce lundi le père Jean Bernard PLESSY, supérieur de l’Institution des Chartreux. Au-delà de quelques chiffres impressionnants concernant l’école (3600 élèves, 350 professeurs et 220 salariés), il s’agit bel et bien d’une PME qui existe aujourd’hui sur 6 sites distincts. 400 élèves de la 6e à la terminale sont internes et issus de 47 départements de la France entière.

Le sujet de ce rendez-vous de Lyon Prospective est présenté par Jean-Jacques David, Président. Quid du rôle de l’école et de son action dans l’éducation ?

Le père Plessy, avant de nous exposer ce qu’est pour lui un projet éducatif, nous rappelle un fait édifiant : 31 000 fonctionnaires de l’éducation nationale sont aujourd’hui payés à plein temps et… restent chez eux ! Ils sont en effet incapables de se présenter devant des élèves malgré leurs diplômes et indéniables compétences théoriques. Il ne s’agit en aucun cas d’une attaque en direction de l’école publique, mais d’un constat alarmant. Le système éducatif en France dans son ensemble est malade et nous en voulons pour preuve l’inéluctable échec du collège unique qui est parfaitement incapable de répondre au besoins divers de chaque élève, en particulier en directions de ceux qui ne peuvent exprimer leur potentiel intrinsèque dans le cadre de la voie unique tracée par l’éducation nationale. Les filières professionnelles sont encore trop peu mises en œuvre et valorisée, ce qui participe à terriblement appauvrir le vivier d’ouvrier et maîtres d’œuvre qualifiés dans notre pays.

Mais revenons au projet éducatif. Il se décline en trois points :
•    Éveiller l’intelligence
•    Stimuler et faire advenir une liberté
•    Nourrir un cœur

L’éveil de l’intelligence trouve sa source dans une recherche permanente d’exigence et d’excellence. Chaque enfant adhère à cette exigence et cette adhésion est pour eux le meilleur moyen d’accéder au deuxième point du projet éducatif : stimuler et faire advenir une liberté.

En effet, le processus de connaissance est un processus de libération et conduit à la liberté. Pas la liberté acquise par des droits, mais celle délivrée par des devoirs, celle du respect de sa propre personne. Et la plus haute forme de liberté est la responsabilité. Le deuxième point consiste en la responsabilisation des élèves qui est stimulée par le « pouvoir du non ». Fixer des règles et des limites et les faire respecter par l’utilisation du « non » exerce sur les élèves une fascinante conversion vers la responsabilité individuelle et la compréhension de leurs actes.

Enfin, nourrir un cœur n’est pas une expression exclusivement chrétienne et s’applique à toute forme d’éducation, laïque comprise. La morale est universelle et inhérente au concept même d’humanité. Pour accéder à ceci, le père Plessy nous donne comme exemple le fait que tous les élèves de 2nde et de 1ère ont un engagement associatif suivi tout au long de l’année au service d’autrui.

Le père Plessy résume en citant Platon le projet éducatif : « Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants, lorsque lesPère Plessy fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au-dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne ; alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie. »

Pour parvenir à ce niveau d’exigence et d’excellence par l’éveil de l’intelligence, la stimulation d’une liberté et la nourriture d’un cœur, il fait aimer sincèrement et sans aucune différence l’ensemble des élèves. Et cette attitude commence par le respect réciproque qui existe entre les professeurs et les étudiants.

D’un point de vue politique, il apparaît dans les propos du père Plessy que l’autonomisation des établissements éducatifs initiée par le gouvernement est une excellente chose qui permet un fonctionnement en établissement et non l’application sur le terrain et aveuglément d’une théorie ministérielle. Ainsi et en allant plus loin, on doit considérer l’école comme une entreprise dont le but ultime est la transmission du savoir et la participation à l’éducation. Dans ce dessein, il faut disposer des moyens qui présupposent l’action précédemment citée ! Les écoles doivent être des établissements et fonctionner en réseau.

Ce sont donc plus de 75 personnes qui ont assisté à cette passionnante conférence, suivi d’un échange de questions et réponses ; se terminant autour du verre de l’amitié permettant d’approfondir les sujets en plus petits comités.

Petit point sur Lyon Prospective : plus de 100 adhérents à ce jour avec l’objectif d’être au moins 200 pour la fin 2009 ! Vous êtes, chers lecteurs, toutes et tous les bienvenus !

Lors du prochain Rendez-vous de Lyon Prospective, nous recevons le grand rabbin Wertenschlag.

2 réflexions sur “Lyon Prospective reçoit le père Plessy

  1. Incontestablement une belle soirée, et une intervention de haute qualité dont bon nombre de lyonnais aurait apprécié , c’est sur !

    Certains feront volontiers le raccourci Père PLESSY-Catho donc  » proche  » du 6 ème arrondissement.

    Je leur réponds : rencontrez cet homme d’une qualité humaine et d’une instruction certaines !

    Ns ne pouvons que remercier le Père PLESSY pour son intervention brillante.

    Pour finir, une petite dédicace, à toi , cher Thierry , un enfant des Chartreux !

    Allez, tu as bien une anecdote de ton passage la bas avec le Père PLESSY ?

    Cordialement à tous les lecteurs !

    J'aime

  2. Intervention de très bonne qualité. L’article aussi cela dit. Le père Plessy s’est quand même contenu dans son discours… je l’ai connu plus en verve 🙂

    Mais je confirme les idées profondes, sincères, fondamentales et fondatrice d’une éducation exemplaire et préparatrice des adultes que seront nos enfants, développées au cours de cette soirée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s