Liste des Régionales dans le Rhône : il ne manque rien ???

La commission Nationale de l’UMP vient d’entériner les listes pour les élections régionales de mars 2010. Je me contenterai de relater les 14 premières places, les suivantes, si les calculs de tous les experts (est-il besoin d’être expert ?) sont bons, n’auront pas la possibilité d’obtenir un siège dans la configuration actuelle. Cette composition de liste oublie un élément majeur de la politique lyonnaise et je suis prêt à en débattre avec qui le souhaite…

La droite Lyonnaise s’est battue en 2008 pour conserver deux arrondissements. Le combat fut acharné, les combattants heureux et fiers de leur victoire ! Ces deux arrondissements sont le fer de lance de l’opposition municipale à Gérard Collomb. Il est vrai que notre opposition n’est pas encore optimale, mais elle existe et se structure de mieux en mieux pour arriver prochainement, je le crois sincèrement, à autre chose qu’une simple contestation permanente, mais cela est un autre débat.

Permettez-moi de revenir à mon propos initial concernant les arrondissements. Comment peut-on imaginer qu’il n’y ait pas le moindre représentant d’aucun de ces deux exécutifs en position éligible ??? Sommes-nous tombés sur la tête ???

Ce n’est pas la qualité des élus actuels qui manque, d’un Denis Broliquier à un Jean-Jacques David, en passant par un Sébastien Duc ou moi-même ! Qui plus est, la prime à la jeunesse d’un Sébastien Duc ou de votre serviteur devrait être a minima prise en compte n’est-ce pas ? Il ne semble pas que l’avenir de la droite lyonnaise soit une préoccupation majeure, ce qui est à mon sens un erreur.

Peut-être cet ostracisme résulte d’une catégorisation : il y a les UMP et les autres ! Être divers droite, issu de la société civile est-il moins cohérent et en adéquation avec la vision locale de l’UMP qu’issu de la Gauche Moderne (cf. Robert Thevenot) ? Si je comprends bien  la stratégie, à laquelle j’adhère, de Nicolas Sarkozy, l’ouverture se pratique une fois la victoire obtenue. Il faut donc commencer par gagner…

Et je crois sincèrement qu’en ne prenant pas en compte les exécutifs des arrondissements lyonnais dans leur grande diversité, l’UMP se prive naturellement des voix d’un certain nombre de lyonnais (habitants du Rhône si je ne m’abuse…). Ces voix risquent de peser bien lourd et il sera, à nouveau, trop tard pour s’en apercevoir. C’est d’autant plus dommageable que la stratégie du très gros score au premier tour ne s’appuie sur aucune réserve de voix pour le second…

Passé ce constat, je me réjouis à titre personnel du positionnement, bien que beaucoup trop loin sur la liste à mon sens, de Grégory Sansoz. Il incarne une droite moderne, ouverte et objective et est de fait porteur d’un bel avenir… Espérons que les instances sauront le détecter.

14 réflexions sur “Liste des Régionales dans le Rhône : il ne manque rien ???

  1. Bonjour Thierry

    Eh oui…; l’UMP veut perdre ces éléctions, ce n’est aps faute d’avoir « personnellement prévenu Mr « le député » Havard et le staff régional de l’UMP (via un courrier à son directeur ) , j’ai bien l’impression que il y a l’UMP et le reste du monde .. et cela est une grave erreur tactique , car depuis quelques années « voir les dernières municipales et régionales », l’électeur du Rhône en a marre de cett cacophonie et ce double langage , et ils votent massivement leur mécontentement soit à gauche soit en blanc ou bien ils vont à la pêche….

    Tu as raison de le dire il manque cruellement quelle que chose et c’est « à mon avis » de compétences technique et politique.

    Rafarin l’a si bien dis à l’yon l’été dernier;; l’union amène la victoire et la désunion amène le socialisme … mais il en oubli vite la teneur au vu des résultats et du libre choix de leurs listes.
    Mais je ne suis pas « plus » déçut, ou que trop ils veulent perdre dommage mais que pouvons nous y faire ou la question que je te pose (qu’allez vous faire…) j’ai une idée mais je ne suis pas un décideur donc j’attend de voir.

    amicalement

    J'aime

  2. Rachid,
    J’ai eu l’occasion de dîner avec Jean-Pierre Raffarin durant le mois de décembre et je te confirme que son point de vue n’a pas changé depuis cet été !!!
    Thierry

    J'aime

  3. Bonsoir,

    Il y a d’autres personnes de qualité sur la liste (comme Pierre Bérat ou Baptiste Dumas) mais ce qui frappe c’est que le verrouillage des places éligibles a été clairement constitué dans l’option d’une défaite annoncée …

    Comme représentant du 6ème arrondissement, vous avez un ex député européen villiériste … Peut-être que l’électorat de la Presqu’île et de la Tête d’Or est résumé par ce prisme réducteur d’un électorat ultra conservateur et super catho par les orfèvres qui ont présidé à la constitution de la liste?

    Apparement, vous n’êtes pas suffisament cliché, pas assez cosmopolite, pas assez femme, pas assez à gauche … 😉

    J'aime

  4. Bonsoir Griffon !
    Je crains de ne jamais correspondre aux critères…
    Concernant la représentation du 6e, il est incompréhensible en effet que cette vision ultra conservatrice ait guidé le choix de Patrick Louis, d’autant plus qu’il ne participe pas à l’exécutif et n’exerce plus aucun autre mandat… Mince, l’explication se trouve peut-être là, mais je n’ose y croire ! La droiture morale du représentant du MPF ne peut être entachée d’une quelconque motivation pécuniaire…

    J'aime

  5. je pense que la liste est nul ,les petits nous prennent des places ,le nouveau centre a 2 places et il se réuni dans une cabine téléphonique ,notre tords est d’être respectueux mais je me demande pourquoi ,vous les jeunes ,la relève ,avec Hamelin ,Fenech ,Dargorne ect , vous ne faite s pas une révolution ou la menace de faire une liste indépendante , il faudra bien que des jeunes osent
    bon courage
    Claude 69780

    J'aime

  6. Aucun representant de la composante majoriataire de la droite et du centre à Lyon ( les divers droite c’est la moitié des elus dont les deux maires d’arrondissement ! ) , ce n’est pas un « oubli » , mais volontaire !

    Une insulte aux electeurs de droite et une erreur politique majeure dans la logique d’union entamée en 2008 !

    Il ne faudra pas s’étonner des conséquences …

    J'aime

  7. Pour pouvoir être candidat, encore fallait-il être candidat à la candidature et si je ne me trompe pas ni Jean-Jacques David, ni Sébastien Duc, ni vous-même ne faisiez partie des 15 candidats sur la quatrième circonscription !

    J'aime

  8. Bonjour c’est encore moi

    Le constat qui est fait à ce jour est sans appel:

    1/ nous n’avons pas la possibilité de parler et de penser comme on le veut ,sauf si ce n’est de dire du bien de l’UMP, je pense pour ma part que faire parti d’une idéologie politique « pour ma part de DROITE-RÉPUBLICAINE- voir GAULLISTE ,je ne peut pas accepter ce fait, étrange en effet que si vous n’êtes pas en accord avec vos dirigeants vous êtes (éliminé),dommage, je n’en veut à personne et bien sur je ne veux pas créer de discorde à droite car cela ferais trop plaisir à nos véritable adversaires (la gauche), mais comment peut ont avoir autant d’arrogance, alors que aux dernières élections (européennes) la droite ne comptabilisait pas plus de 40% de voix avec un taux d’abstention important, cela viens peut être du fait que les électeurs en on marre de se voir manquer de respects à tout bout de champ ou d’être pris pour des imbéciles.

    2/Si nous continuons comme cela ,le plus à craindre est le retous de l’extrême »droite et gauche confondu » (et cela est inacceptable).

    Donc il faudra un jour que nous fassions un état général de la situation sur une droite qui s’effrite avant qu’il ne soit trop tard..
    avis au amateurs.

    amicalement

    J'aime

  9. @ilitant UMP :
    Cher ami, je ne suis pas persuadé que Jean-Louis Fleuret ait fait acte de candidature à la candidature, et pour cause : il n’est pas adhérent à l’UMP.
    C’est un point que Jean-Loup Fleuret et moi-même partageons !

    @Rachid :
    Merci de rappeler que notre vrai challenge est de battre la gauche !

    J'aime

  10. Effectivement Thierry

    La seul et unique bataille que nous devons mener est CONTRE LA GAUCHE, et tout autres combats est vain et perte de temps.

    Merci Thierry de l’avoir compris, j’espère que tous le monde ne l’oubliera pas au moment de poser son bulletin dans l’urne, nous n’avons qu’un seul et unique adversaire et il faut le battre , le chassez de nos terre……

    amicalement

    J'aime

  11. Thierry

    « j’abuse  » encore lui….

    Donc je rebondi sur ce que tu viens de dire:

    1/Oui il faut être membre de l’UMP pour être candidat à la candidature
    2/ certain n’ont pas cette chance , « pour x raison » que je partage et respecte « suis comme vous » .

    Donc si certain n’ont pas pu être représentés c’est une des raison qu’il faudra débattre un jour si l’ont veux que la droite Lyonnaise soit forte (municipale 2012) car le combat sera rude mais jouable….

    illtant UMP ce n’est pas simple « rien n’est blanc ou noir » surtout en politique(certain n’ont pas eu le droit d’avoir le sésame (carte ump) c’est simple et efficace ,cela permet de choisir les candidats (mais cela est un autre probleme .

    le vrai choix que doit faire chaqu’un d’entre nous en son âme et conscience est : voulons nous battre la gauche ou pas ????? c’est tout .

    car si nous le voulons nous avons besoin de toutes nos forces et il n’en manque pas , à Lyon regarde dans le 6eme ou le 2eme c’est le but qu’ils se sont fixé et si tu n’est pas convaincu va à une des réunion de thiérry et tu verra que c’est le but ultime de ces braves gens.

    amitié

    J'aime

  12. Par rapport à la constitution de la liste UMP, Patrick Louis est bien le seul à avoir des vrais convictions de droite sur cette liste.
    En effet, il y a à l’évidence une surreprésentation des centristes qu’ils soient UMP ou partis associés.
    Alors je crois que l’on ne peut le blâmer..enfin à mon sens.

    Cordialement.

    J'aime

  13. On ne peut pas faire plaisir à tous!
    Il faut d’abord servir les assistants parlementaires , les suppléantes en tout genre et quelques minorités su-représentées….
    C’est de la politique de comptoir
    la suite nous donnera-t-elle tord ou raison ?

    J'aime

  14. @martin : nous verrons, nous verrons… bref, il ne s’agit pas de savoir si la suite va nous donner raison ou non ; il faut être conscient que la suite est toujours conditionnée par le présent !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s