Projets réussis et conseils de quartier

C’est en 2008 que Jean-Jacques DAVID, maire du 6e arrondissement, m’a délégué la charge de la démocratie de proximité et des conseils de quartier. Après deux années de travail et d’efforts, force est de constater que l’implication des habitants dans leur « mission » de conseillers de quartier est remarquable. Tant et si bien que l’objectif même des conseils de quartier, à savoir l’amélioration de la qualité de vie dans le 6e arrondissement, est atteint et ce, chiffres à l’appui !

Un des thèmes les plus emblématique auquel les conseillers de quartier se sont attaqués avec enthousiasme et énergie est la propreté, dans le cadre de la délégation de Marc LAUPIES. Et du travail pour améliorer la salubrité de nos rues, il n’en manque assurément pas ! Je tiens à mettre en valeur deux actions particulières qui arrivent à maturité en 2010 et dont l’impact est indéniable, de manière chiffrée : le nombre d’appels à la mairie du 6e arrondissement concernant les problèmes liés à la saleté ayant chuté de 33% entre 2009 et 2010 et plus particulièrement au regard des déjections canines.

La première de ces actions est l’organisation le 29 mai dernier de l’Opération 6e propre. Cette journée à consisté en un premier temps pendant lequel plus de 80 conseillers de quartier et habitants ont définis des secteurs dans lesquels il se sont rendus pour eux-même opérer le nettoiement des rues, avec force matériel : pelles, chariots, sacs et pinces. Dans un deuxième temps, une exposition sur la place Kléber des moyens mis en oeuvre par le Grand Lyon a permis au plus grand nombre de prendre conscience de ce que la collecte représente. Pour information, les détritus en tous genres collectés le matin par les conseillers de quartier en l’espace de deux heures a remplit deux camionnettes !

Cette opération est une première sur Lyon et il est certain que de nombreux arrondissements vont s’en inspirer dans les années à venir étant donné l’impact médiatique de cette opération (presse écrite, télévision, …). Et que les autres arrondissements nous suivent, nous en sommes très heureux et fiers ! Soyez sûrs que les conseils de quartier vont réitérer cette opération l’année prochaine en apportant des innovations au concept.

Une autre opération qui s’inscrit dans la lutte contre les déjections canines est un succès grandissant au travers de l’arrondissement ; il s’agit de « point sac » (http://www.lyon6.org/article-Des-sacs-pour-ramasser-les-dejections-canines-14-2463.html). Les commerçants qui le souhaitent sont identifiés par un autocollant sur leur vitrine (cf. image de cette article) et les possesseurs de chiens peuvent se rendre chez eux pour obtenir un sac qui sera utilisé à la récupération des déjections de leur animal de compagnie. L’approvisionnement et le « recrutement » de ces commerçants sont assurés par les membres des conseils de quartier et illustrent encore magnifiquement l’implication de chacun dans ces actions au service du bien commun.

Enfin, je tiens à mettre en avant le travail réalisé à nouveau par les conseils de quartier en étroite collaboration avec Sébastien DUC (adjoint au patrimoine) pour les journées européennes du patrimoine dont le programme mets cette année en valeur le patrimoine scientifique autour de la société Linéenne… Les membres des conseils de quartier ont, entre autre, réalisé un formidable jeu de piste permettant de déambuler et de découvrir les serres et le jardin botanique sur Parc de la Tête d’Or (se reporter au programme pour les modalités de participation).

La vigueur des conseils de quartier est extraordinaire et je suis fier de travailler aux côtés de celles et ceux qui les composent et qui participent activement au mieux vivre dans le 6e arrondissement.

16 réflexions sur “Projets réussis et conseils de quartier

  1. Salut Thierry,
    pour info, l’opération quartier propre n’est pas une première puisqu’elle a été créée dans le 6è par Nicole Chevassus, maire de l’arrondissement jusqu’en 2007.
    Par ailleurs, Denis Broliquier conduit le même type d’opération depuis de nombreuses années.
    @+

    J'aime

  2. @Erick : c’est une première dans ses modalités de déroulement et de coproduction avec les services du Grand Lyon présents sur le terrain. De plus, la dimension pédagogique forte et sur l’espace d’une journée complète est aussi une innovation (exposition de machines, présence d’agents expliquant leur travail, …).
    Concernant les opérations proposées par Nicole et Denis, je suis d’accord avec toi, y ayant moi-même participé alors en qualité d’habitant.

    J'aime

  3. Thierry : n’êtes vous pas un peu gonflé de vous attribuer tous les bénéfices du travail d’autres élus et des membres des conseils de quartiers, conseils dans lesquels vous ne mettez d’ailleurs jamais les pieds !
    Vous pointez désormais votre nez dans ces réunions (depuis quelques jours seulement), élections cantonales obligent !
    Qui croyez vous berner ?
    De plus, avec Jean-Jacques David, votre « cirage de pompes » systématique de la mairie centrale, laisse transpirer votre « deal » avec Collomb pour les élections à venir. Vous croyez que c’est donnant donnant ? Gagnant gagnant ? Vous êtes en train de vous faire bouffer par Collomb et être trop ambitieux pour vous en apercevoir. Que vous a-t-il promis ? je vous croyais de droite ?
    C’est avec des gens comme vous que Lyon reste à gauche depuis des années, à force d’ambitions personnelles, c’est vraiment petit ! Tout petit !

    J'aime

  4. @logiquedelyon : cher anonyme, je vous invite à relire au mieux le texte de mon article et vous noterez que ceux que je mets en avant sont les conseillers de quartier et les adjoints concernés, inutile de vous citer les nombreux passages de l’article qui en témoigne.

    D’autre part, je serai très heureux d’échanger avec vous sur le « cirage de pompes » et le «  »deal » avec Collomb ». Pour qu’il y ait deal avec Gérard Collomb, il faut a minima qu’il ait du monde en face de lui, et croyez que je n’en suis pas ! Pour que Gérard Collomb m’ait promis quelque chose, il eut été préférable que nous nous entretenions de ladite promesse… et là, pas la moindre rencontre, ni passée, ni à venir !

    Enfin, je vous confirme mon solide ancrage à droite et vous invite à lire les articles précédents de mon blog pour vous en persuader ! Et si cet ancrage vous convient et correspond à vos convictions, alors vous êtes le bienvenu pour nous accompagner dans notre réflexion, car loin d’avoir une vision personnelle, nous avons besoin de chacune et chacun pour réfléchir à un avenir pour notre ville.

    Bien amicalement cher anonyme,
    Thierry

    J'aime

  5. Bonjour, je ne suis pas anonyme, je m’appelle David Jacques, je réside dans le 6e et je suis scandalisé de l’attitude des « ex-millonnistes » sur le terrain.
    *Parce que vous n’avez aucune loyauté vis à vis des gens qui vous ont mis en place
    *Parce que vos ambitions personnelles vous font oublier d’où vous venez
    *Parce que vous travailler uniquement dans le sens du maire de Lyon
    *Parce que dans le 6e arrondissement vous faites de la désinformation permanente.

    Bien à vous

    J'aime

  6. @David Jacques : Je vous invite à prendre contact avec le secrétariat des adjoints en composant le 04 72 83 15 00 et je serai sincèrement heureux de pouvoir échanger avec vous sur ces sujets de manière plus agréable que via des commentaires…
    Comptant sur votre appel, je suis à votre disposition.
    Bien à vous,
    Thierry

    J'aime

  7. Monsieur,

    Je découvre avec stupeur les soubressauts de la (basse) politique lyonnaise dans le 6ème arrondissement depuis quelques mois. Habitant l’arrondissement depuis de nombreuses années, électeur de droite, je m’inquiétais déjà des conditions d’obtention du résultat de l’élection municipale de 2007. Le mot « fidélité » était alors assenné à chaque article par le maire du 6ème arrondissement Jean-Jacques David.

    Voilà qu’aujourd’hui, bruisse dans tout Lyon sa candidature contre Dominique Perben aux prochaines cantonales ! Et la vôtre contre Dominique Nachury ! Fidélité en effet…

    N’étant pas dans les arcanes, je n’ai pas bien compris les raisons de ces candidatures. Je suis donc allé assister à un conseil d’arrondissement ou, stupeur… j’ai vu un maire en minorité, coupé de ceux qui l’avaient élu, seulement soutenu par vous même, un patron qui n’y siège pas, un habitant de Paris, et un sportif de hasard.

    Dernier acte, le forum des associations du 6ème arrondissement de Lyon, ou, « ex-millonistes » « divers-droite », pour faire simple, vous et votre Maire, avez entamé un échange de louanges réciproques avec les représentants (la représentante) de la Mairie centrale…

    Ma question est simple, électeur de base, que dois-je comprendre ? Que vous sacrifiez l’interet général et le travail de longue durée, efficace, mené par les élus en place au profit de votre ambition personnelle ?

    Ceci dit le blog est bien présenté.

    Pascal Duparc

    J'aime

  8. @Pascal Duparc : merci monsieur de votre éclairage d’électeur de base

    @Thierry Mouillac : il me semble que lorsque l’on est un élu de proximité et que l’on prétend tenir un blog, on ne se contente de pas botter en touche en transmettant le N° de téléphone du standard de la mairie, mais tout simplement son portable. Sauf si on compte sur la barrage des standardistes

    J'aime

  9. @Pascal Duparc : Monsieur, je crois que le manque de fidélité incombe en premier lieu à l’UMP qui, par la voix de Philippe Cochet, a indiqué à l’issu de la campagne des régionales avoir fait de la place sur la liste conduite par Françoise Grosstête à tous ses amis. La conclusion semble s’imposer d’elle-même ! Nous avions été d’une fidélité sans faille à nos engagements jusqu’à ce que l’infidélité arrive de ceux-là même qui nous considèrent comme des traitres !
    Mais ne perdons pas de vue le constat que nous avons fait après les élections régionales : à chaque scrutin, l’érosion du nombre de votant à droite ne fait que grandir au fur et à mesure que la droite s’enracine dans un grand parti rassemblant tous les courants de pensée ; nous pensons pour notre part que le fait d’offrir une alternative crédible sur des valeurs de droite claires et assumées est la méthode la plus efficace pour ramener aux urnes cette grande partie de l’électorat qui ne se déplace même plus…
    Et bien au contraire de sacrifier l’intérêt général, notre unique ambition est de ramener les différentes assemblées de Lyon et son agglomération à droite.
    Nous n’avons qu’un adversaire : la gauche !
    Enfin, concernant le Carrefour des Associations, je n’ai pas eu la parole, il m’est donc difficile d’avoir échangé des louanges avec qui que ce soit…

    @David Jacques : appelez et vous verrez qu’il est d’une simplicité déroutante de me rencontrer, ainsi que n’importe lequel des élus de la mairie du 6e ! Le numéro que je vous propose est effectivement celui du standard, et pour vous satisfaire, voici celui du cabinet des adjoints : 04 72 83 15 33. Il n’y a aucun barrage !

    J'aime

  10. @Thierry Mouillac : concernant les régionales, votre position est compréhensible, voire indiscutable. Mais pour demain ? En présentant des candidats aux cantonales -scrutin au fort taux d’abstention surtout quand il n’est pas couplé- ne craignez vous pas de contribuer au basculement à gauche du département ? Que vous soyez responsables ou pas de ce basculement, ça vous sera reproché. Vous signez alors votre mort politique définitive à Lyon. Sauf, peut être pour Denis Broliquier, lequel n’est pas élu pour son étiquette, mais pour sa personnalité très implantée dans le 2e de part l’histoire de sa famille à Lyon.
    Ma question est la suivante et je pense qu’elle impose une réponse publique -et non pas par téléphone entre nous-. Quelle sera votre position entre les deux tours des cantonales si vous n’êtes pas en position de vous maintenir ? Appellerez vous à voter pour le candidat de droite en position de se maintenir (bien qu’issu des rangs de l’UMP) ou appellerez vous les électeurs à se rendre à la pêche ? Pire encore, mais je n’ose l’envisager : prendrez vous position pour des candidats de gauche ?
    Merci de votre réponse claire pour des électeurs un (voire beaucoup) perdus…

    J'aime

  11. @David Jacques : à votre question je réponds clairement et simplement ; notre but est de faire gagner la droite et les candidats n’appelleront jamais à voter à gauche ou à se défausser de leur devoir citoyen.
    D’autre part, je souhaite vous rencontrer et vous propose, si vous acceptez et en avez la disponibilité, ce vendredi à 9h en Mairie du 6e .
    Bien à vous,
    Thierry

    J'aime

  12. @Thierry Mouillac : je prends bonne note de votre offre de rendez-vous, mais mon emploi ne me permets pas de me libérer aux heures de bureau. Je ne manquerai de vous recontacter.
    Vous ne répondez cependant pas à ma question : quel intérêt pour vous de participer au basculement du Conseil général à gauche en empêchant dans certains cas au candidat de droite de se maintenir au second tour ?

    J'aime

  13. @David Jacques : aucun intérêt, et je vous confirme que notre stratégie n’est pas de faire basculer le Conseil Général à gauche, soyez-en sur !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s