Cantines lyonnaises, sortie de crise et félicitations aux parents d’élèves

Mardi 9 novembre : 18h26, je reçois un SMS de la direction générale de la Ville de Lyon me confirmant qu’un accord a été trouvé avec les syndicats. Soulagement, nos enfants vont enfin retrouver un service normal dans les restaurants scolaires ! C’est non seulement une bonne nouvelle pour nos enfants, mais c’est aussi un extraordinaire bol d’air pour les parents ! Vite, informer l’ensemble des parents d’élèves inquiets pour les jours à venir…

Je suis très heureux d’avoir participé avec les parents d’élèves à ce grand ras le bol. Je suis fier de les avoir accompagnés lors des 10 derniers jours qui ont aboutis au seul et unique objectif que nous poursuivions : le retour à la normale du service de restauration scolaire dans l’ensemble des établissements de Lyon. Nous avons réussi en quelques jours à fédérer dans un collectif plus de 28 écoles de 8 arrondissements de Lyon. Ce collectif indépendant représente plusieurs centaines de parents.

Nous avons ensemble constaté des situations critiques pour certains parents dont les témoignages sont pour le moins éloquents. Je vous propose de prendre connaissance de certains d’entre eux :

« Je suis à bout, je quitte mon boulot tous les jours à 11h pour revenir à 14h… Je rattrape le soir jusqu’à 20h, je suis épuisé… Heureusement que mon patron est sympa. »

« Je ne voyais pas d’autre solution, j’ai envoyé mes enfants chez mes parents à 300 lm de Lyon, ils sont déscolarisés… »

« Je vais finir par perdre mon job, mon patron a compris au début… plus maintenant ! »

Maintenant que cet épisode est derrière nous, il faut que Gérard Collomb fasse en sorte que cette situation ne se produise plus à l’avenir. Il doit aujourd’hui, pour « faire son job » comme il nous l’a dit, mettre en œuvre un vrai dialogue avec les personnels de la Ville de Lyon. Les parents d’élèves ont subis ces dernières semaines les conséquences  d’une situation qui perdure depuis de nombreuses années et seront attentifs à ce que l’on attende pas que tous les feux soient au rouge avant de se soucier du problème. Il faut maintenant et pour de bon AN-TI-CI-PER  !!!

Nombre d’entre eux m’ont exprimé leur incompréhension totale sur le calendrier adopté par la Ville de Lyon ! Pourquoi avoir attendu plus de trois semaines et d’avoir des parents d’élèves dans la rue (une centaine le samedi 6 novembre devant l’Hôtel de Ville) ou des enfants qui pique-niquent dans le hall de la Mairie du 7e arrondissement ? Ce dont nous sommes sur, c’est que notre action a été un des éléments qui ont précipité cette sortie de crise. Alors aucun regret, nous avons bien fait !

Sincères félicitations à toutes celles et tous ceux qui ont pris sur leur temps pour donner une consistance au collectif. Chacune et chacun a fait ce qu’il devait faire, au moment opportun, en venant, en organisant, en encourageant !

5 réflexions sur “Cantines lyonnaises, sortie de crise et félicitations aux parents d’élèves

  1. Effectivement des parents amers !!

    Tant pour avoir rencontré tous les problèmes d’organisation inhérents à la grève, que pour avoir pallié au manque de gestion de la Ville de Lyon lors du minima d’accueil du début de la grève et pour finir par s’entendre dire que la gestion d’une ville se fait au jour le jour!!!!

    Malgré la fin du conflit et pour reprendre un post d’un Papa  » on se souviendra longtemps de la gestion de cette grève »

    Néanmoins, certains élus (Anne Voron, Thierry Mouillac, et quelques autres) nous ont entendus et accompagnés tout le long de ce conflit et les parents concernés les remercient.

    Il s’agit maintenant d’évaluer la reprise de ce service de cantines dans le temps, afin d’éviter ces débordements qui auraient pu être largement éviter!!

    J'aime

  2. ben elle aura pas durée bien longtemps cette « treve »… reprise de la greve mardi ! Ce serait bien que les parents se mobilisent tous, tous les arrondissements confondus pour faire part de leur colère… ras le bol d’etre tout le temps pris en otage !

    J'aime

  3. @verodelyon : la grève de mardi, même si je ne la comprends absolument pas, n’est pas du tout du même ordre ; il s’agit d’un mouvement national contre la réforme des retraites… si, si… c’est vrai.
    Concernant les grèves de nos cantines lyonnaises, avec les parents d’élèves, nous avons réussi à débloquer la situation, au moins jusqu’à début 2011…

    J'aime

  4. un grand merci pour votre réponse Monsieur Mouillac, vous me soulagez….. je pensais que c’etait reparti pour un tour !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s