Cantonales : je suis candidat sur le VIIe canton du Rhône !

Lyon Divers Droite donne une conférence de presse ce mardi 23 novembre à 11H30 dont l’unique sujet est l’annonce des candidats aux cantonales des 20 et 27 mars 2011. La presse se rassemble, un peu de retard, quart d’heure lyonnais oblige… Denis Broliquier prend la parole et évoque avec clarté la démarche de Lyon Divers Droite autour des thèmes de l’indépendance, de notre enracinement lyonnais dans les cantons, de nos valeurs fortes, de notre refus du diktat des partis nationaux.

Pour ma part, je suis donc candidat dans le VIIe canton du Rhône, à savoir la partie sud du 6e arrondissement. Pour résumer, ce canton se situe entre la rue de Sèze et le cours Lafayette et est délimité par le Rhône d’un côté et par le quartier de Bellecombe et les confins de Villeurbanne de l’autre. Je suis fier et heureux de porter nos valeurs devant les électeurs !

Comme Jean-Jacques David, candidat dans le VIe canton, je crois que la complémentarité entre le mandat d’arrondissement est le mandat de conseiller général est évidente. Les nombreux sujets gérés par le conseil général impactent directement la vie quotidienne des habitants. Que cela soit :

  • l’action sociale et sanitaire (enfance, personnes âgées, handicap, insertion sociale et professionnelle, aide au logement, protection de la jeunesse),
  • l’aménagement de l’espace et du territoire (voirie départementale, ports, transports, équipement rural, cours d’eau),
  • l’éducation (collèges),
  • la culture (enseignement artistique),
  • le patrimoine (monuments protégés ou inscrits transférés),
  • les actions économiques (régimes propres d’aide en accord avec le conseil régional).

Pour exercer au mieux ces missions, le conseil général se doit d’être bouillonnant de dynamisme et d’énergie pour aller au mieux à la rencontre des besoins de nos concitoyens. A ce sujet, je constate une certaine « notabilisation » de l’institution et je me fais fort d’apporter créativité et modernité dans cette assemblée.

En effet, un renouvellement s’impose pour apporter du sang neuf et une vision fraîche sur le fonctionnement du Département. Il n’est pas cohérent que les élus soient toujours les mêmes sur plus de deux mandats. Le débat actuel sur le cumul des mandats n’envisage que l’empilement de différentes fonctions (je crois d’ailleurs à ce sujet que certains « cumuls » sont parfaitement compatibles et même conseillés alors que d’autres ne le sont pas et qu’il faut les distinguer). Or, le cumul dans le temps est une réalité qui transforme peu à peu l’élu en le dépositaire d’une compétence de plus en plus technique en même temps que sa vision politique s’amenuise. Et le rôle du politique est de porter une vision du monde dans lequel lui et ses concitoyens évoluent !

Bref, la campagne commence et je la veux intense et efficace. Pour ce faire, j’ai demandé à Hélène de Fournas de m’accompagner comme suppléante et je me réjouis de l’enthousiasme qu’elle a montré à cette idée. Son implication déjà très forte lors des dernières municipales laissait déjà présager d’un fort engagement ancré sur des valeurs solides !

Alors chère Hélène, à nous le VIIe canton !!!

Lyon Divers Droite nous propose une structure de campagne professionnelle et composée de spécialistes de chacune des dimensions d’une campagne réussie.

Une seule idée en tête au moment de s’engager dans cette campagne, idée chère aux lyonnaises et lyonnais : avant, avant, Lyon, le Melhor !!!

15 réflexions sur “Cantonales : je suis candidat sur le VIIe canton du Rhône !

  1. Gérard Angèle vient de lancer en direct une pique à Denis Broliquier sur TLM en lui décernant le « prix Pinocchio de la semaine » à propos d’une phrase prononcée ce matin, qui disait en substance que les 8 candidats de L2D sont en capacité de gagner alors que Gérard Angèle pense que Denis Broliquier ne songe qu’à l’élection municipale 2014 … Ce n’est pas forcément faux, vu qu’en juillet dernier, il affirmait que les cantonales étaient un test …

    Les candidats que j’ai vu ce matin ont pour certains de l’expérience, de la fraicheur pour d’autres … Voyons ce que cela va donner au cours des prochains mois! 😉

    J'aime

  2. @Romain : Merci !
    @Briavel : ce que dit Gérard Angèle n’engage que… Gérard Angèle ! Il est dans son rôle…
    Et concernant le test, il faut remettre les paroles dans leur contexte, les élections cantonales permettront de valider le positionnement politique de Lyon Divers Droite sur Lyon et je suis parfaitement serein à ce sujet ! Je compte sur tes qualités d’observateur pour faire la part des choses et nous suivre dans cette belle aventure !

    J'aime

  3. Bravo Thierry ! Que ton enthousiasme ne se démente pas au cours de la campagne à venir et que puissent aboutir tes projets au service des autres . Bon courage . Nous sommes fiers de toi

    J'aime

  4. @VUILLET, @Fornelli, @Moon net : merci à vous pour vos encouragements !
    Pour information, notre première réunion de campagne se tient le 6 décembre à 19h au Mercure Saxe/Lafayette ! Je vous y attends !!! Thierry

    J'aime

  5. Désolé M.Thierry Mouillac, mais mon commentaire ne sera pas aussi sympathique que les précédents.

    « je crois que la complémentarité entre le mandat d’arrondissement est le mandat de conseiller général est évidente »
    Lire: « je crois que j’écrirais n’importe quelle raison valable ou non pour vous convaincre que je dois me présenter » .

    « je constate une certaine « notabilisation » de l’institution »
    Ajouter: « Et je souhaite vivement moi aussi croquer dans le gâteau afin de devenir un notable lyonnais! »

    « un renouvellement s’impose pour apporter du sang neuf et une vision fraîche sur le fonctionnement du Département »
    Ajouter: « Avec ma pratique de la politique depuis plusieurs années, mon âge déjà assez avancé [si si, désolé], je voudrais vous faire avaler une couleuvre que je ne m’y prendrais pas autrement! »

    « Il n’est pas cohérent que les élus soient toujours les mêmes sur plus de deux mandats. »
    Ajouter: « Mais quand il s’agit de Moi-Je-SuperLibéraldedroite, et bien je pourrais cumuler tous les mandats que ce serait bon pour les lyonnais! »

    Conclusion: pourriez-vous ne pas vous présenter svp?
    Merci

    J'aime

  6. @Sylvain : tout me laisse à penser, à la lecture de votre diatribe, que vous êtes mal renseigné, tant pis…
    Et pour répondre à votre question, je vous confirme ma candidature !
    De rien !

    J'aime

  7. @Sylvain : je confirme, vous ne maitrisez pas votre sujet ! Mais peu importe… Permettez-moi de vous renvoyer à la définition du mot « lire » que vous prendrez soin de ne pas confondre avec « interpréter »… sans parler de votre prisme de « lecture… »

    J'aime

  8. Bonjour,
    Nous vous présentons l’association
    « école des candidats »
    Une démarche originale
    Notre objectif est de former les candidats aux élections politiques, locales (municipales, cantonales, régionales et territoriales), nationales (présidentielles, législatives et sénatoriales) et européennes.
    Il s’agit d’atteindre une certaine maîtrise des concepts fondamentaux d’une campagne électorale, en utilisant une méthode intensive et directement opérationnelle (méthode Bergé).
    Cette méthode se présente comme un maillage serré entre la théorie et la pratique, sur une période courte de 2 jours ( soit ½ journée de cours théoriques et trois ½ journées de mise en situation). C’est donc une matrice adaptable à la personnalité du candidat, à sa démarche politique, et à la circonscription électorale.
    Organisation du stage « DUCANDIDAT A L’ELU »
    Analyse transversale des contraintes, directes et indirectes, qui rythment une campagne électorale.
    FORMAT
    Cette formation est de 16 heures, soit
    • 4 heures de formation théorique et
    • 12 heures de mise en situation, en équipe tournante.
    Journée Précisions Programme
    1er jour matin 4 heures de formation théorique sur les concepts fondamentaux d’une campagne électorale (sociologie politique appliquée à une campagne électorale)
    Après-midi premier exercice de 4 heures sur un dossier simple de circonscription électorale, correction en fin de séance
    2° jour Matin second exercice de 4 heures sur un dossier plus complexe de circonscription électorale, correction en fin de séance
    Après-midi troisième exercice de 3h30 sur 2 dossiers complexes de circonscription électorale, et en fin de séance, rappel des concepts fondamentaux

    Ces concepts fondamentaux sont des points de repères stables qui permettent de situer sa démarche dans un ensemble complexe et mouvant.
    Il ne s’agit pas de lister les particularités locales de chaque circonscription électorale, mais plutôt de pointer les masses et les problématiques générales qui se retrouvent dans toute campagne électorale.
    Les sessions de formations seront organisées dans les capitales régionales, au plus près des stagiaires.
    PRECISIONS
    • Cette formation, qui présente le lien entre le théorique et le pratique, est :
    • Opérationnelle, à finalité pratique immédiatement applicable
    • Difficile, non par la difficulté des concepts étudiés, mais par le nombre de ces concepts.(1035)
    • Didactique, et évolutive
    • Equilibrée entre le théorique et le pratique
    PARTIE THEORIQUE (acquisition de savoirs de base) stabiliser
    La partie théorique repose essentiellement sur la maîtrise des trois défis d’un candidat (1035concepts )
    1. L’investiture (19 concepts)
    2. Le premier tour (9 concepts fondamentaux regroupant 971 concepts)
    3. Le second tour (55 concepts)
    Une campagne électorale e st une serrure à combinaisons multiples (paramètres divers, variables) pour un total de 971 concepts
    1. Motivation élément de base fondamental 66 concepts
    2. Organisation à mettre en place 113 concepts
    3. Terrain à occuper (présence) 84 concepts
    4. Contexte à connaître 177 concepts
    5. Besoins à recenser 41 concepts
    6. Crédibilité à construire 155 concepts
    7. Réseaux à infiltrer 184 concepts
    8. Projet à construire 98 concepts
    9. Aléatoire à suivre de prés 53 concepts
    PARTIE PRATIQUE (mise en pratique des savoirs) déstabiliser
    Etablir un plan de campagne(agenda, argumentaire, discours, tracts) avec une équipe à partir d’un dossier-type .la partie pratique se décline en mise en situation avec exercices concrets, par groupe tournant de 3 personnes .
    Courriel : contact.ecoledescandidats@gmail.com
    Site internet : ecoledescandidats.com
    cordialement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s