Lyon Gym, un club et un encadrement de haut niveau dans le 6e

Je commence une série de rencontres avec des acteurs du 6e arrondissement, que cela soit dans le secteur associatif, institutionnel ou entrepreneurial. Le principe de ces rencontres est simple et s’articule autour de trois questions qui structurent l’échange. Le premier échange est l’occasion de mieux connaître Lyon Gym par le biais de Fred PASQUALIN, directeur technique et Olivier BIZEUL, directeur administratif de la structure.

Lyon Gym est une institution sportive du 6e arrondissement au même titre que la Masque de Fer ou l’Eveil de Lyon.

Au-delà des exceptionnels résultats sportifs, c’est aussi un lieu qui permet de nombreux échanges et qui participe à la grande qualité du lien social. Près de 1 000 adhérents et plus de 100 années d’existence en font un club qui mérite la plus grande attention.

  1. Une rapide présentation de Lyon Gym

O. Bizeul :

« Lyon Gym est une structure plus que centenaire, nous avons soufflé ses 100 bougies en 2007. C’est une très grosse association lyonnaise qui développe deux axes : un axe compétition masculine qui est l’objet même de l’association et un deuxième axe qui est l’ouverture de la pratique au plus grand nombre, la pratique de loisir enfants et adultes. Le slogan de Lyon Gym étant : « de l’enfant à l’adulte, du loisir à la compétition ».

Actuellement, Lyon Gym compte 980 adhérents, nombre relativement constant sur les 20 dernières années entre 850 et 1 000 adhérents. »

F. Pasqualin :

« La décomposition est la suivante : 35 compétiteurs, 600 enfants (comprenant la petite enfance et les écoles de gym) et plus de 300 adultes.

Lyon Gym, c’est aussi 19 salariés soit 7 équivalents temps plein pour un budget annuel de 300 000 euros. »

  1. Quels sont les résultats sportifs de cette année en compétition ?

F. Pasqualin :

« C’est notre meilleure saison depuis notre entrée à Lyon Gym avec Olivier et cela fait 20 ans. On était à 46 podiums sur l’année 2003, cette année, nous avons 50 podiums cumulés entre l’individuel et les équipes. Dont 13 podiums équipe médaille d’or, 37 podiums individuels médaille d’or et à signaler deux titres nationaux : un titre de vice-champion de France en individuel sur la filière haut niveau et un titre en nationale 3 niveau benjamin. C’est tout simplement la meilleure saison depuis que l’on est en poste à Lyon Gym.

Un seul secret pour arriver à ces résultats : le travail !

Mais il y a aussi l’ancienneté de l’équipe d’encadrement, actuellement, on arrose notre 92e titre national en 20 ans ! Ce qui ne fait pas loin de 5 titres nationaux par an en moyenne. C’est une des plus grosses structure en termes de résultats, et ces résultats s’inscrivent dans la longévité et la permanence.

Nos meilleurs gymnastes partent au Pôle France pour faire partie des équipes de France junior ou sénior. On peut citer Yohann Mounard qui est un gamin qui sort du cru et qui a fait les Jeux Olympiques.

En termes de structure, on a pérennisé les postes de l’encadrement, c’était notre volonté avec Olivier lorsque nous avons été recrutés. Nous étions au départ sur des profils de poste de simple entraineurs, et au bout de la deuxième année, on nous a confié des missions plus en rapport avec une vision globale. On a évolué avec l’outil en fait. On a développé petit à petit nos postes.

Une limitation majeure apparaît aujourd’hui, c’est celle liée au gymnase. Le gymnase est un petit peu exigu par rapport au nombre d’adhérents ; et aussi sur l’aspect du niveau de pratique de nos compétiteurs. Le gymnase ne répond plus tout à fait aux normes auxquelles on aspirerait pour pouvoir développer encore l’outil de travail. »

  1. Qu’attendez-vous des pouvoirs publics ?

O. Bizeul :

« Sur le quartier, nous ce que l’on aurait aimé, c’est avoir une salle de gym, c’est clair ! Un outil de travail adapté, moderne. On sait que le gymnase Bossuet arrive au bout de ses capacités d’utilisation même si il y a eu beaucoup de rénovations. On sait que au regard de toutes les normes qui nous entourent, un jour ou l’autre, il y aura vraiment un gros problème. Par rapport aux pouvoirs publics, c’est surtout dans cette direction que l’on souhaite aller.

Maintenant, je ne dis pas que l’on a pas besoin non plus de subventions. Nous avons toujours eu un outil et avons toujours essayé de faire en sorte de fonctionner en autonomie au maximum. Les subventions sont un plus, mais on ne s’y attache pas et l’on sait très bien que les collectivités ne sont pas là pour boucher les trous. C’est pour cela que l’on fait en sorte que notre outil fonctionne sans les subventions. Elles viennent en plus pour être à terme redistribuées sur le fonctionnement.

L’objectif numéro 1 est d’avoir un réel soutient pour obtenir une autre salle dans le quartier. »

F. Pasqualin :

« Cela devient une urgence par rapport à l’aspect économique de Lyon Gym. Nous souhaitons développer des emplois comme notre structure embauche énormément avec aujourd’hui 19 salariés dont pas moins de 4 temps plein ! »

Je remercie tout particulièrement Fred et Olivier, non seulement pour avoir répondu à mes questions, mais surtout pour le travail qu’ils réalisent au quotidien, ainsi que l’ensemble des encadrants de Lyon Gym. Lyon Gym pérennise dans l’arrondissement l’esprit d’excellence allié à une vraie convivialité. Il faut pour en avoir le coeur prendre le temps d’aller les rencontrer et s’apercevoir de la diversité des manières d’aborder la gymnastique. Pour ce faire, un premier aperçu sur le site de Lyon Gym ici ! Longue vie au club !

Une réflexion sur “Lyon Gym, un club et un encadrement de haut niveau dans le 6e

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s