Nos PME sont une bonne raison de croire en l’économie française !

Fête de l'Entreprise 2013Je participai ce lundi soir à la 8e édition de la Fête de l’Entreprise organisée par la CGPME du Rhône. François Turcas, son truculent président, a évoqué avec sa célèbre verve, les grandeurs et servitudes de la PME. Puis, au cours des différentes allocutions ponctuant les remises de trophées, j’ai entendu un certain nombre de choses que j’ai envie de vous proposer dans ce billet. Et je vous le dis comme je le pense, nos PME sont une bonne raison de croire en l’économie française !

La PME du futur se doit d’être une sorte de commando d’élite dont les caractéristiques discriminantes (et oui, ce mot peut être utilisé dans un contexte positif…) sont la souplesse, l’adaptabilité, l’efficacité et la rapidité. Nos entreprises françaises n’auront d’autre choix à l’avenir et sur les marchés internationaux que de se transformer en combattantes légères, rapides et ayant des capacités de frappe très fortes.

En d’autres termes, agilité, flexibilité, prise en compte réelle des marchés et rapidité des prises de décisions feront la différence dans les décennies à venir. La PME de demain devient un organe décisionnel après une analyse chirurgical de son objectif de développement ; cela implique une forte adhésion au projet d’entreprise de la part des salariés, et un fort charisme accompagné d’un management adapté de la part des dirigeants. Très franchement, je trouve cette perspective alléchante !

Lors d’une intervention, une comparaison est faite entre l’Allemagne et la France ; mais pas la comparaison habituelle, une comparaison partant du constat suivant : l’innovation, la créativité et l’envie d’investir trouvent leur moteur dans le soutien des clients aux entreprises. Le cercle est vertueux, une entreprise produit un bien ou service reconnu de qualité par ses clients et, comme par enchantement, la confiance s’installe et d’un lien de client à fournisseur une relation de confiance voit le jour.

Revenons donc à la comparaison avec l’Allemagne. Il est cruel pour nous de constater que les clients allemands soutiennent bec et ongle les entreprises allemandes. Il faudrait donc que, mettant leur fierté dans leur poche, les clients français soutiennent les entreprises françaises afin qu’elles puissent, en toute confiance, porter le fer sur les marchés internationaux.

 

Mais au-delà de cette confiance, il est de la responsabilité du législateur de sécuriser nos entreprises. L’idée n’est pas de les assister ou de les cocooner, mais simplement de leur offrir un cadre règlementaire et légal stable, dans la durée. L’actuelle instabilité est une hantise pour le chef d’entreprise qui ne peut envisager l’avenir sans avoir à l’esprit une défiance vis-à-vis de la prochaine évolution règlementaire de son environnement.

Cette situation a un impact très négatif sur l’investissement et sur la vision à moyen et long terme des entrepreneurs. Il faut impérativement et dans les meilleurs délais arriver à une stabilité forte permettant le retour à la confiance dans l’avenir.

 

Quelques rappels sur le PME-TPE pour finir. Selon une étude de KPMG datée de juin 2012, les PME ont créé plus de 600 000 emplois nets entre 2001 et 2011 alors que la création nette d’emploi des grands groupes et restée quasiment nulle sur la même période. Selon cette même étude, les PME représentent 8,7 millions d’emplois en 2010. Sur les 2,8 millions d’emplois nets créés en France ces 20 dernières années, 2,3 millions l’ont été par les PME. Et selon les estimations, les PME ont encore été largement créatrices d’emplois en 2011.

Bref, les PME ont plus qu’un rôle important à jouer dans l’avenir de la France, alors faisons en sorte qu’elles puissent pleinement tenir leur place dans notre économie !

3 réflexions sur “Nos PME sont une bonne raison de croire en l’économie française !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s