Jour de carence… du gouvernement ?

Marylise LebranchuLorsque je prends connaissance de la décision de Marilyse Lebranchu de supprimer le jour de carence pour les fonctionnaires en arrêt maladie, je suis sans voix… Et puis lorsque j’entends les propos de la même ministre : « Cette mesure est injuste, inutile et inefficace. Elle est humiliante pour les agents. », je pense à tous les salariés du privé qui ne sont pas humiliés, eux, par les trois jours de carence prévus par la loi. Finalement, cette abrogation de la carence des fonctionnaires mets en évidence celles du gouvernement.

Cette décision participe au clivage entre les salariés du monde publique et les salariés du monde privé. Visiblement, ces derniers n’ont pas le même poids, ni les mêmes moyens de pression sur nos dirigeants.

Pour un gouvernement qui fait de la cohésion nationale et du rapprochement des citoyens entre eux une priorité, la méthode utilisée est plus que douteuse.

Quels sont les buts recherchés par cette mesure ? Simplement défaire une décision du gouvernement précédent ? Ou clairement indiquer à certains que leur traitement est différent des autres ? Je ne vois pas la finalité de ce choix au-delà d’une satisfaction d’une demande pressante des syndicats de la fonction publique.

2 réflexions sur “Jour de carence… du gouvernement ?

  1. Justifications données par la ministre : « les effets sur l’absentéisme ne sont pas démontrés », « une étude de la DARES vient de démontrer que l’absentéisme dans la fonction publique n’est pas plus fort que dans le privé » et « l’impact budgétaire est très mimité, de l’ordre de 60 M€ pour l’état ».
    Or le président de la Fédération hospitalière, Mr Valletoux, indique lui que ce dispositif avait eu des effets immédiat sur le taux d’absentéisme et également en terme d’économie (70 M€ pour l’hopital). Sachant que l’hopital représente 18% du total des fonctionnaires (1 million sur 5,3 millions) comment la ministre peut annoncer un tel chiffre de 5 à 6 fois inférieur à la réalité (c’est un peu la même chose lors du décompte des manifestants). Idem pour la comparaison public privé établie par la DARES (qui est pour info un service statistique ministériel rataché à l’INSEE), la ministre doit avoir des info confidentielles, car sur le site de la DARES lorsqu’on recherche le terme absentéisme il n’y a aucun résultat ! Par contre sur le site de Alma Consulting Group on trouve des données nationale qu’il suffit de comparer avec celles des sites des villes et autres collectivités territoriales. On verra facilement que les taux d’absenteisme public et privé ne sont pas comparables. En 2011 par exemple, le taux d’absenteisme ressort en moyenne française à 3.84% dans le privé soit 14 jours par personne. Pour la même année les agents de la ville de Lyon ont un taux de 7.09% pour 26 jours par personne. La aussi il doit y avoir un problème de manifestant !!!
    A 66 ans bientôt il est tant que ce misnistre change de lunettes ou prenne sa retraite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s